La reprise des travaux de construction du Centre Culturel et Artistique pour l’Afrique Centrale est effective. La première pierre a été placée par Félix Tshisekedi ce mardi 15 octobre 2019. Il sera érigé dans la concession située entre le boulevard Triomphal et les avenues Victoire et Saïo, dans la commune de Kasa-Vubu, en face du Palais du Peuple. Sur ce même site seront aussi érigés les bâtiments de l’Institut National des Arts (INA).

C’est l’entreprise chinoise BEIJING URBAN CONSTRUCTION GROUP, qui est chargée de construire ces bâtiments pour une durée de 30 mois et un coût évalué à 100 millions de dollars américains.

« Il y a deux salles, l’une à 2000 places et l’autre à 800 places. A partir du moment où on mettra la première pierre, il faudra compter 30 mois. On arrivera vers 2021 mais vous savez que les Chinois travaillent très vite. Ils sont des fourmis au sens symbolique. Ça peut prendre moins que ça (…). Ce n’est pas un secret, ce sont des finances publiques mais n’oubliez pas que c’est une contribution du gouvernement chinois. Eux, sont à même de donner tous les chiffres et les détails mais il n’y a pas de secret », avait expliqué la veilleAndré Yoka Lye, directeur général de l’Institut National des Arts (INA).

Source : Actualite.cd

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
faites entrer votre nom svp