Le premier vice-président de l’Assemblée Nationale de la République Démocratique du Congo, Jean-Marc Kabund, en mission officielle à Kigali au Rwanda pour le compte du parlement congolais, va regagner Kinshasa le vendredi 22 novembre 2019.

À cet effet, Augustin Kabuya, secrétaire général du parti présidentiel, a appelé à une mobilisation générale des  combattants et combattantes pour accueillir Jean-Marc Kabund, président intérimaire de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, (UDPS).

L’appel a été lancé par Augustin Kabuya dimanche dernier à l’occasion de la cérémonie de sortie officielle de la plateforme proche de l’UDPS Étoile du Changement pour les Intérêts du Peuple, (ECIP), dont il a pris part.

Il sied de rappeler qu’avant son départ pour Kigali, Jean-Marc Kabund avait, lors de la journée dédiée à la base, mis en garde le Front Commun pour le Congo, (FCC), suite à la déchirure de l’effigie du chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo par des militants du PPRD à Kolwezi.

Les propos tenus par Jean-Marc Kabund, qui est aussi le coordonnateur de Cap pour le Changement, (CACH), à l’endroit de leur allié au pouvoir (FCC), avaient suscité beaucoup de réactions.

Dans une déclaration lue samedi dernier au Palais du Peuple, les députés nationaux du Front Commun pour le Congo ont appelé Jean-Marc Kabund à présenter des excuses suite aux propos tenus contre leur plateforme.

Ces derniers ont affirmé que Joseph Kabila, autorité morale du FCC et ancien chef de l’État, est un patrimoine commun qu’il faut préserver et honorer.

source : 7sur7CD

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
faites entrer votre nom svp