La Haute Cour Militaire a condamné, ce jeudi 21 novembre, le ministre provincial de l’Intérieur, de la Sécurité, de la Décentralisation et des Affaires coutumières, Dolly Makambo Nawezi, à 10 ans de servitude pénale principale dans l’affaire du meurtre de l’administrateur gestionnaire du centre de santé de référence Vijana de la commune de Lingwala, à Kinshasa. Il est condamné pour participation au meurtre.

Selon le même arrêté, les autres prévenus dans cette affaire du meurtre Bagachuraki kavusa Semeyi, un autre acheteur, et Kamanda Serges, le chauffeur du ministre Dolly Makambo, sont condamnés, quant à eux, à deux ans de prison.

Dolly Makambo était également poursuivi pour incitation aux militaires de commettre des actes contraires à la loi, torture et détention illégale.

Dans son réquisitoire, ce lundi 18 novembre, le ministère public avait requis la même peine de 10 ans mais avec circonstances atténuantes à l’encontre du ministre provincial et Bagachuraki Kavusa Semeyi, l’un des acheteurs des parcelles dans la concession du centre de santé de référence Vijana.

L’organe poursuivant avait requis la peine capitale pour Gaëtan Ekawa alias Ekanga Nyama, présumé policier meurtrier, Serges Kamanda, chauffeur du ministre, et Akilimani, chargé du suivi de travail sur le terrain du centre de santé Vijana.

Source : ActualiteCD

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
faites entrer votre nom svp