L’Alliance public-privé pour un commerce responsable des minerais (PPA) conduit  une forte  délégation en  RDC pour discuter avec les autorités congolaises   sur la nécessité de faire en sorte que  le commerce des minerais ne finance pas les conflits armés et ne contribue pas aux violations des droits humains, y compris le travail des enfants et la violence sexuelle et sexiste contre les femmes.

A en croire un communiqué de  l’ambassade des États-Unis en RDC, parvenu vendredi à 7SUR7.CD, qui a livré cette information ; cette délégation est essentiellement constituée des représentants de Google, Intel, Nokia, Apple,  Global Advanced Metals, USAID, Département d’État américain, GIZ,
l’Alliance pour les affaires responsables, RESOLVE et Global Communities.

« Aux Etats-Unis, il y a un grand intérêt à investir en RDC et nous espérons que cette visite de la
délégation stimulera d’autres opportunités et partenariats. Ceci démontre notre engagement à soutenir la RDC pour
parvenir à la paix et à la prospérité », a déclaré l’ambassadeur des États-Unis à Kinshasa Michael Hammer.

Selon le communiqué, la délégation de PPA aura des réunions, des visites sur les sites miniers et d’autres activités à Kinshasa, à Goma, sur l’ile Idjwi et à Bukavu.

D’après le communiqué, la délégation de la PPA aura également pour tâche, d’évaluer  les besoins et les possibilités d’amélioration progressive des
systèmes de diligence raisonnable et de chaîne de contrôle afin de permettre aux entreprises
internationales responsables de s’approvisionner en minerais de la RDC et de la région des Grands Lacs.

A travers cette visite, indique le document, les membres de la délégation PPA veulent avoir les points de vue du Gouvernement congolais, du
secteur minier et des représentants de la société civile sur:

1  Le progrès et défis liés à l’intensification de la production et le commerce responsable des minerais, y compris les systèmes de diligence raisonnable et de traçabilité ;

2. Les pratiques et conditions de production artisanales et à petite échelle de l’étain, du tantale, du tungstène et
de l’or ;

2. Et les impacts sur les droits humains et possibilités d’améliorer les conditions de vie des communautés
touchées par la production et le commerce des minerais.

Apres visite des sites miniers et échanges avec les autorités congolaises, la
délégation traversera la frontière et se rendra au Rwanda.

La PPA est une initiative
multisectorielle entre  les dirigeants de la société civile, de l’industrie et du Gouvernement qui soutient la production, le commerce et l’approvisionnement éthiques des minerais provenant de la
région des Grands Lacs d’Afrique centrale (CRGL).
Source : 7sur7CD

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
faites entrer votre nom svp