Le ministre du Tourisme a, à son tour, salué le tout premier discours sur l’état de la Nation prononcé par le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo devant le Parlement réuni en Congrès le vendredi 13 décembre 2019.

Dans une interview accordée à la presse 24h après, soit le 14 décembre en marge du lancement officiel de l’ASBL Union des Femmes Émancipées, (UFEM), une structure issue de l’UDPS, Yves Bunkulu a affirmé qu’en moins d’une année, le président Tshisekedi a bilan comparable à celui de tout un quinquennat.

« Le chef de l’État a fait en moins d’un an de gestion un bilan qui ressemble à un quinquennat dans le passé. Il y a eu des réalisations qui ont été faites mais aussi le chef de l’État en a profité pour jeter les bases d’un grand Congo. Un Congo où, l’agriculture, la pêche, l’élevage et le tourisme seront au centre du développement de l’économie de notre pays. Une manière de diversifier cette économie qui, longtemps, était basée sur les mines et le pétrole mais qui n’ont pas pu développer le pays », a-t-il dit.

À en croire Yves Bunkulu, l’allocation du chef de l’État devant les deux chambres du Parlement, est une preuve supplémentaire de sa grandeur et de sa détermination à redorer l’image du pays.

« Cela montre la vision d’un grand homme qui veut que réellement le Congo soit au centre des rencontres des grandes nations », conclut le ministre du Tourisme.

Il sied de rappeler que président de la République Félix Tshisekedi a, dans son discours sur l’état de la Nation, décrété 2020 comme étant l’année de l’action et de la lutte contre la pauvreté.
Source : 7sur7CD

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
faites entrer votre nom svp