Le ministre des affaires foncières livre une lutte  »impitoyable » contre la mafia qui écume le secteur des affaires foncières.

À travers un communiqué officiel parvenu à 7SUR7.CD ce jeudi 2 janvier 2020, Aimé Molendo Sakombi annonce qu’en date du 16 décembre, il a fait saisir, par le Conservateur des Titres Immobiliers de la Gombe, un « faux » certificat d’enregistrement portant le volume AW 331 et le folio 145 prétendument établi en date du 24 août 1992.

Sur base de ce faux document, fait savoir Molendo Sakombi, une personne non habilitée et inconnue a pu conclure un contrat de prêt de 1 million de dollars américains avec le Fonds de Promotion de l’Industrie (FPI).

« Sur base de ce faux document, car n’émanant pas de l’administration foncière, une personne non habilitée et inconnue a  pu conclure le contrat n°806 du 08/06/2012 avec le Fonds de Promotion de l’Industrie (FPI), lequel a du décaisser l’importante somme de 1 million de dollars américains », lit-on dans ce communiqué.

Par ailleurs, le ministre des affaires foncières demande aux autorités judiciaires de se saisir de cette affaire et d’établir les responsabilités afin qu' »à l’avenir pareil acte ne se reproduise plus ».

Source : 7sur7cd

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
faites entrer votre nom svp