L’armée congolaise a neutralisé 3 miliciens Maï-Maï la nuit du lundi 6 au mardi 7 janvier 2020 lors d’une attaque contre une barrière à Vulema dans la bourgade de Bunyuka, en territoire de Beni (Nord-Kivu).

Une dizaine d’assaillants munis d’armes blanches y ont fait irruption peu avant 21h, heure locale. Du coup, ceux-ci ont visé les 2 soldats commis en ce point d’entrée, blessant ainsi aux hanches le militaire Zola Bwamatanga Bienvenu alors que son compagnon d’armes s’en est sorti avec des blessures légères.

Toutefois, ces militaires n’ont pas cédé. Avec 2 armes AK47, ils ont opposé une résistance farouche jusqu’à faire des victimes dans le rang des miliciens, contraignant également d’autres au repli.

Le Mwami de la chefferie de Bashu qui relaie la nouvelle, regrette que des groupes armés locaux soient à la manœuvre pour déstabiliser les FARDC engagées dans la traque contre les ADF dans la région.

Abdoul Kalemire 3 encourage les jeunes à intégrer les forces armées loyalistes pour participer à la reconquête des parties du territoire national envahies par l’ennemi, plutôt que de s’aventurer dans des actions sans lendemain.

Il sied d’indiquer que les 2 militaires victimes de cette barbarie ont été dépêchés dans la structure sanitaire de Vuhimba, à près de 4 kilomètres du lieu du drame. Cependant, aucun bilan civil n’est avancé.
Source : 7sur7CD

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
faites entrer votre nom svp