Le gouverneur du Haut-Katanga, Jacques Kyabula, a installé jeudi 9 janvier 2020 deux nouveaux Centres de Coordination des Opérations mixtes FARDC-Police (CCO) à Kenya et Kamalondo, communes de la ville de Lubumbashi.

Selon le chef de l’exécutif provincial du  Haut-Katanga, Kenya et Kamalondo font partie de trois communes où le CCO n’avait pas été installé.

Jacques Kyabula a, par la même occasion, indiqué que l’objectif de l’installation du CCO dans les différentes communes de Lubumbashi est de créer une proximité entre les administrés et les services de sécurité.

« Nous avons parlé en terme technique de la décentralisation du CCO. Sur 7 communes, 4 ont été installées et il restait 3. Aujourd’hui, nous sommes à la commune de la Kenya pour installer le CCO et nous venons d’avoir une réunion. Le CCO de la Kenya est opérationnel. Notre souci, c’est créer la proximité entre les administrés et les services de sécurité », a-t-il dit.

Nous voudrions, a ajouté le gouverneur du Haut-Katanga, que « la sécurité des personnes et leurs biens soit garantie à partir du centre que nous créons ici à la Kenya. C’est ça juste l’objet de notre mission. Nous l’avons fait à la Kenya et à Kamalondo ».

Pour rappel, le gouverneur Jacques Kyabula a pris la décision de décentraliser le Centre de Coordination des Opérations mixtes FARDC-Police dans toutes les communes de Lubumbashi au mois de décembre 2019. L’objectif est de renforcer la lutte contre la recrudescence de l’insécurité, caractérisée par la montée de la criminalité, dans la capitale du Haut-Katanga.

Depuis la mise en place de cette stratégie, plusieurs criminels ont été déjà arrêtés.

Source: 7sur7CD

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
faites entrer votre nom svp