Dans un message adressé au président de la République à l’occasion de l’an 1 de l’alternance ce vendredi 24 janvier, le Comité Laïc de Coordination, (CLC), a rappelé que l’année 2020, qui vient de commencer, annonce la célébration du 60ème anniversaire de l’indépendance nationale et correspond à la deuxième année de son mandat qui démarre aujourd’hui.

« Nous attendons, avec l’ensemble du peuple congolais, qu’elle soit de manière effective, comme vous l’avez promis, une année d’Action. Ceci ne nous paraît possible que dans le cadre d’une grande année de concorde nationale qui passe par un véritable et courageux sursaut républicain, propice à la mobilisation dans le respect des différences, de toutes les énergies dont dispose notre pays, pour assurer notre avancement vers le progrès », a indiqué le CLC.

Cependant, les laïcs catholiques rappellent au président Tshisekedi qu’aucun arrangement particulier ne peut se prévaloir être au-dessus de lui.

« Dans cette optique, nous vous invitons d’avance, à vous armer de courage, d’audace et de perspicacité car aucune force politique, ni accord ou arrangement particulier, ne peut se prévaloir d’être au-dessus des prérogatives que vous confère la Constitution, particulièrement en ses articles 69, 78, 79, 80, 81, 82, 83, 84, 85, 86, 87, 88 », renchérit le CLC.

Dans la foulée, le Comité Laïc de Coordination propose au chef de l’État quelques actions concrètes à entreprendre, regroupées en quatre axes, dont la mobilisation des forces politiques autour des enjeux majeurs et de principales réformes
nécessaires pour le pays ainsi que la promotion de la justice et l’engagement à la lutter contre la corruption et les violations des droits de l’homme.

Source : 7sur7CD

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
faites entrer votre nom svp