La République Démocratique du Congo va abriter à partir du mois de mars prochain, le dialogue Inter-régional Union Européenne-Afrique.

L’annonce a été faite jeudi 30 janvier 2020 par le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo lors de la cérémonie d’échanges de vœux avec le corps diplomatique, qu’il a présidée dans la salle du congrès du Palais de la Nation.

Le successeur de Joseph Kabila Kabange a précisé par ailleurs que la tenue dudit dialogue s’inscrit dans le cadre de l’Accord de Cotonou.

Le président Tshisekedi a également indiqué que son pays organisera une conférence diplomatique pour débattre sur les contours de la nouvelle diplomatie qu’il entend impulser.

« Pour faire face aux multiples défis internes et externes auxquels est confrontée la République Démocratique du Congo, j’ai décidé la redéfinition de la politique extérieure de mon pays avec comme objectif de le doter d’une diplomatie qui soit à la hauteur d’un pays stable, fort et prospère au cœur de l’Afrique », a fait savoir le chef de l’État.

Pour rappel, l’accord de Cotonou entre l’Union Européenne et les États d’Afrique, Caraïbes et Pacifique (ACP), a été signé le 23 juin 2000 dans la capitale économique du Bénin, après l’expiration de la convention de Lomé.

Conclu pour 20 ans, cet accord, révisé tous les 5 ans, réunit les 79 États du groupe ACP et les 28 pays de l’Union Européenne, soit une population totale de plus de 700 millions de personnes.

Entré en vigueur depuis le 1er avril 2003, l’accord de Cotonou a pour objectif de rétablir les équilibres macro-économiques, de développer le secteur privé, d’améliorer les services sociaux, de favoriser l’intégration régionale, de promouvoir l’égalité des chances hommes-femmes, de protéger l’environnement et d’abolir de manière progressive et réciproque les entraves aux échanges commerciaux

Source : 7sur7CD

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
faites entrer votre nom svp