Le ministre des postes télécommunications et nouvelles technologies de la communication (PT-NTIC), Augustin Kibasa Maliba, a l’ambition de faire de la RDC l’un des plus transitaires des télécommunications et des données numériques. »

La RDC a une position géostratégique au centre de l’Afrique. Ce qui fait d’elle un carrefour naturel des échanges entre le Nord et le Sud de l’Afrique ainsi que l’Est et l’Ouest.

« Du fait de cette position, elle devrait être l’un de plus grands transitaires des télécommunications et des données numériques du monde, pouvant relier la méditerranée et le Cap de bonne espérance, l’océan Atlantique et l’océan Indien », a-t-il déclaré le 19 février à Kinshasa lors de la présentation de la cartographie des opportunités d’investissements du secteur des télécommunications.

Pour y arriver, Kibasa Maliba affirme que cela passe par la réussite de la transition digitale. Il soutient que sa stratégie sur le numérique répose  sur deux piliers à savoir :

1. La construction des infrastructures, socle de développement du numérique ;

2. Et la mise en place d’une  poste moderne au centre de l’essor du numérique.

Le ministre des PT-NTIC a par ailleurs indiqué que son ministère envisage  de mettre en œuvre des incubateurs dans les bureaux de poste au travers d’un projet dénommé Centre d’Innovation Digitale (CDI).

Cette cérémonie s’inscrit dans le cadre de la vision exprimée par le président Tshisekedi de faire du numérique congolais un levier d’intégration, de bonne gouvernance, de croissance économique et de progrès social.

Source : 7sur7CD

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
faites entrer votre nom svp