CLIQUEZ ICI POUR TELECHARGER LE MAGAZINE FATSHI NEWS

24 janvier 2019 – 24 janvier 2020, le timing aura été historique pour un pays qui a connu, pour la première fois après, près de 60 ans d’indépendance, son alternance pacifique au sommet de l’état. Tous les projecteurs du monde étaient braqués sur le nouveau pouvoir afin de connaitre la manière dont il se comporterait dans la gestion de la chose publique. C’est ainsi qu’après les 100 premiers jours de la prise du pouvoir de Félix Tshisekedi dont le bilan a été controversé, l’opinion nationale s’est penchée sur l’analyse de l’an 1 du Chef de l’Etat Congolais pour lui donner la cote. Bien sur, la cote est positive. La mention très grande distinction mériterait d’être accordée à ce bilan annuel.

En effet, la recherche des solutions pour son pays l’a conduit à tenter le tout pour tout. Félix Tshisekedi a participé dans plusieurs forums et sommets pour atteindre ses objectifs. Le plus important pour lui, était de voir la RDC retrouver sa place dans le concert des nations. C’est ce que d’aucuns appellent : LA RESTAURATION. La restauration aura été cette volonté politique d’aller là où la solution est disponible. Pendant une année, Félix Tshisekedi s’est battu pour l’instauration d’un nouveau système de gouvernance, l’implication effective de toutes les institutions et l’engagement du peuple dans la dynamique transformatrice du pays.

Le vendredi 13 décembre 2019, le Chef de l’Etat a pris la parole devant les deux chambres du parlement réunies en congres. C’était pour lui une occasion de dresser l’état de la nation, dix mois après son investiture. C’est là qu’il fera l’annonce que 2020 sera une année de l’action. Bien avant, l’on avait noté de grandes annonces assorties des engagements et promesses fermes, notamment pour en finir avec la horde des forces négatives qui créent l’insécurité à l’Est de la RDC.

Actuellement, le pays est engagé sur une nouvelle dynamique. La lutte contre l’impunité a produit ses fruits comme les démontrent les interpellations enregistrées, dans le cadre des enquêtes sur le programme des 100 jours. La voie a été montrée à tout le monde, la vision clairement définie pour un Congo fort et uni. Tous les congolais en sont fiers pour s’impliquer chacun en ce qui le concerne, dans le développement du pays. C’est dire que la première année de la mandature de Félix Tshisekedi, aura été restauratrice pour tout le pays.

Fatshi news

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
faites entrer votre nom svp