Au moins huit cent vingt combattants de l’Union des patriotes pour la libération du Congo (UPLC) ont fait leur reddition aux FARDC, au cours d’une cérémonie mardi 26 octobre à Kalunguta, localité située à une dizaine des Kilomètres de la ville de Beni.

Selon le porte-parole des FARDC, le général Leon Kasonga, au cours de cette cérémonie, ces combattants a remis symboliquement une trentaine d’armes au chef d’Etat-major général des FARDC.

« Grâce à la pression militaire, mais également grâce au soutien manifeste de la population et de la LUCHA, nous sommes parvenus à obtenir la reddition de beaucoup des mouvements et groupes armés parmi lesquels le dernier en date est l’UPLC qui a remis les armes au chef d’Etat-major général. Ce groupe a dit ‘je ne veux pas rester dans la forêt », a-t-il expliqué.

Le général Kasonga a par ailleurs appelé également d’autres groupes armés à déposer les armes :

« Nous lançons un appel, un dernier appel en direction de tous les groupes armés locaux et étrangers qui se croient capables de nous résister. Nous disons à ces groupes : il est temps parce qu’après, ça sera tard. 

Source: radiookapinet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
faites entrer votre nom svp