Félix Antoine Tshilombo Tshisekedi, Président de la République démocratique du Congo (RDC), s’est exprimé ce jeudi 26 septembre au cours de la 7e plénière du débat général de la 74e session de l’assemblée générale de l’ONU à New York (USA).

Il a fait part de l’ouverture de son pays sur l’exploitation du secteur minier, mais à quelques conditions.

« Aujourd’hui la République Démocratique du Congo détient environ 70 % des réserves mondiales des métaux stratégiques indispensables pour réaliser la transition énergétique et numérique qui s’impose à l’humanité. Plutôt que dutiliser ces réserves naturelles des minerais comme source de rente monopolistique, mon pays se propose de s’ouvrir au monde en permettant lexploitation règlementée de son sous-sol contre un accompagnement  à l’industrialisation et à la production des batteries et des composants à plus haute valeur ajoutée. Le monde a soif de cobalt, de coltan et de lithium. Nous voulons des emplois industriels, de la formation et du développement », a-t-il déclaré.

Pour rappel, le cobalt, le germanium, et la colombo-tantalite ont été déclarés, depuis 2018, substances minérales stratégiques en RDC. Minerais stratégiques veulent également dire qu’ils sont considérés comme leviers importants pour la mobilisation des recettes, mais aussi pour le développement du pays. Plus de 60% du cobalt provient de la RDC où il est exploité essentiellement par Glencore, China Molybdenum Co et d’autres opérateurs de moindre envergure.

Le débat général annuel de l’Assemblée générale est l’occasion pour les chefs d’État et de gouvernement de se réunir au siège de l’Organisation afin de débattre de questions d’ordre mondial. Cette année, le thème général est : « Dynamiser les efforts faits au niveau multilatéral en faveur de l’élimination de la pauvreté, d’une éducation de qualité, de l’action climatique et de l’inclusion ».

C’est la première fois que Félix Antoine Tshilombo Tshisekedi, en fonction depuis le 25 janvier 2019, s’exprime à la tribune de l’ONU.

Pendant son séjour américain, Félix Antoine Tshilombo Tshisekedi s’est également entretenu avec les acteurs du secteur privé pour les inciter à investir en RDC.

Source : Actualite.cd

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
faites entrer votre nom svp