Félix Tshisekedi a appelé ce dimanche 17 novembre les Congolais à l’amour et à l’unité pour développer la RDC. Il a lancé cet appel lors de son intervention au cours de la première messe du cardinal fridolin Ambongo au Stade des Martyrs. Il a aussi rappelé que la démocratie congolaise est encore fragile.

« Je ne puis terminer cette adresse sans exhorter chaque congolaise et chaque congolais, politique ou pas, de se rappeler à chaque instant que notre démocratie est encore fragile. Et que c’est unis dans l’amour de la Nation, avec foi en Dieu, que nous bâtirons un Congo qui apportera non seulement la joie à tout notre peuple, mais aussi des réponses apportées à ses attentes afin d’améliorer ses conditions de vie. Telle est ma profession de foi », a rappelé Félix Tshisekedi.

Il appelle les Congolais à la tolérance et à dépasser les clivages partisans.

« J’exhorte aussi les uns et les autres à dépasser les clivages de tous ordres, les sentiments partisans et de mettre fin à toute forme de diabolisation pour réussir ensembles cette sublime mission que Dieu nous confiée. L’amour, la tolérance, la solidarité ainsi que la cohésion nationale doivent être les maîtres mots. Car il n’y a pas d’un côté les anges, de l’autre des démons. Nous sommes tous pécheurs. Le temps de la repentance est arrivé pour œuvrer en faveur du développement du Grand Congo », a fait remarquer le chef de l’Etat.

Le Président Félix Tshisekedi s’est engagé ce même dimanche à apporter tout son soutien pour la réussite du ministère du cardinal Fridolin Ambongo. Il demande au peuple « de prier pour le cardinal et pour les dirigeants et affirme le nouveau cardinal est une fierté pour le pays ».

Source : RadioOkapiNet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
faites entrer votre nom svp