Le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, a officiellement lancé, ce mardi 29 octobre ,les travaux de construction d’un nouveau pont à Bongolo sur la rivière Funa, dans la commune de Kalamu. Ces travaux devront durer six mois au total. 

A en croire Gentiny Ngobila, cette initiative fait suite au fait que l’ancien pont s’affaissait déjà et est aussi envahi par des déchets plastiques et autres provoquant des inondations dans des parcelles riveraines.

“ Il s’agira de l’aménagement de berge de la rivière et ses abords, c’est-à-dire le lit majeur par un parc où les Kinois pourront séjourner, se délasser, pour leur loisir. L’avenue Permanence reliant Bongolo à l’avenue Victoire sera traitée pour éviter des longs contournements vers l’avenue Kasa-Vubu et la chaussée de Kimwenza. Population riveraine, Kinoises et Kinois, la splendeur de notre ville  dépend de ce que chacun de nous fait en son quotidien. C’est pourquoi, l’opération « Kinshasa Bopeto » que j’ai initiée nous apprend toujours à faire les gestes propres : éviter de jeter les ordures ménagères dans les caniveaux ou les cours d’eau, source d’inondation, assainir notre environnement immédiat. Pour que nous puissions réaliser le vaste programme de notre exécutif provincial, je vous exhorte au civisme fiscal en vous acquittant des impôts fonciers, locatifs et de l’achat de vignette », a expliqué  Gentiny Ngobila. 

De son coté, Thierry Kabuya, ministre provincial des Infrastructures, des Travaux publics  et de la Reconstruction, a insisté sur les différentes caractéristiques de ce nouveau pont.

«  Le nouveau pont aura une longueur de 18,60 mètres et une largeur de 13 mètres. Il sera surélevé sur une hauteur de 1,65 mètre par rapport au pont existant et aura une capacité portante de 50 tonnes. Il sera construit entièrement en béton armé avec une couche de roulement en enrobé, dense et sera doté de trottoir pour piétons ainsi que des garde-fous métalliques pour la sécurité des usagers. L’aménagement de la rivière consistera en la construction de berges constituées de voiles en béton armé et supplanté des garde-fous également métalliques. Cet aménagement sera connecté à un réseau de canalisation des eaux des pluies. Une route à deux voies, séparées par la rivière, sera construite sur le tronçon entre les avenues Bongolo et Victoire, plus précisément sur l’avenue Permanence. Chaque voie aura une longueur de 900 mètres et une largeur de 3,5 mètres. En vue de faciliter la traversée de la rivière Funa, et de relier les deux rives, un ponceau sera jeté à la hauteur de la rue Badjoko. Il servira de passage non seulement des piétons mais aussi des véhicules légers « , a dit le ministre des ITPR.

Thierry Kabuya a poursuivi son propos en déclarant : « Les rivages sur cette longueur de 900 mètres seront transformés en un espace aménagé qui sera baptisé « Park Ngobila ». Il sera procédé à un aménagement paysagé, longeant les voies qui seront construites et comprenant un jardin des plantes et des fleurs, des allées piétonnes, des éclairages publics, des sanitaires… destinés à l’agrément et à la promenade ».

Le go de ces travaux intervient un jour après le lancement, toujours par le gouverneur Gentiny Ngobila, des travaux de réhabilitation de l’avenue Pierre Elengesa, longue de 6 km, allant de la rivière Kalamu jusqu’à la route By pass au niveau de l’arrêt Armée du Salut, dans la commune de Mont Ngafula.

Source : ActualiteCd

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
faites entrer votre nom svp