Le projet de loi de finances, déposé au bureau de l’assemblée nationale le 8 novembre 2019 dernier, par le premier Ministre est évalué en recettes et en dépenses à 10 milliards USD. Les ressources budgétaires sont regroupées sous un même titre. Elles comprennent des ressources internes et des ressources extérieures. Les recettes internes, inscrites dans le projet de loi de finances 2020, sont évaluées à hauteur de 7,912 milliards USD contre 5,059 milliards USD en 2019, soit un taux d’accroissement de 56,4%. Par contre, les recettes extérieures se chiffrent à 1,425 milliards USD contre 695,634 millions USD prévu en 2019, soit un taux d’accroissement de 104,9%.

Ces apports extérieures sont constitués des recettes d’appuis budgétaires de 505 millions USD au titre de dons budgétaires attendus de la Banque Mondiale. Tandis que les recettes de financement des investissements s’élèvent à 919 millions USD, dont 707 millions au titre des dons projets et 212 millions USD au titre d’emprunts. Elles seront financées par les différents partenaires bilatéraux et multilatéraux de la RDC.

Source : DeskEcoCD

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
faites entrer votre nom svp