Le commandant de la 34ième région militaire, Ilunga M’peko Edmond a, dans un communiqué ce lundi 2 décembre 2019, annoncé le début du recrutement des jeunes du Nord-Kivu au sein des Forces Armées de la République Démocratique du Congo, (FARDC), afin de combattre les groupes armés dont les ADF, encore actifs dans l’Est du pays.

D’après lui, la jeunesse cible est celle dont l’âge varie entre 18 et 25 ans. Ce, avec un niveau d’instruction minimum de 6ième année primaire.

Les nouveaux recrus sont attendus aux lieux ci-dessous :

-Pour la ville de Goma : à l’état-major de la 34ième région militaire (bureau de recrutement)

-Pour l’intérieur (Nyiragongo, Masisi, Rutshuru, Lubero, Butembo, Beni-ville, Beni-territoire…) : les jeunes devront se présenter aux différents bureaux des territoires, des communes ainsi qu’aux mairies des villes.

L’armée rappelle par ailleurs que ceux qui désirent servir sous le drapeau, tiendront compte des différents critères de recrutement dont :

-Être de nationalité congolaise;

-Être de bonne moralité;

-Être célibataire et sans enfants;

-Avoir un casier judiciaire vierge…

L’Est de la RDC (Beni-ville et Territoire) fait face aux massacres des civils par les rebelles des Forces Démocratiques Alliées (ADF). L’armée a lancé le 30 octobre dernier, les opérations dites de « grande envergure » afin de neutraliser cette rébellion d’origine Ougandaise. Depuis, des combats « corps-à-corps » se poursuivent dans la région. De nmbreux bastions desdits assaillants sont déjà passés sous le contrôle des forces loyalistes qui indiquent aussi, avoir neutralisé plusieurs ADF dans le « triangle de la mort ».

Source : 7sur7CD

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
faites entrer votre nom svp