Le ministre de l’industrie Julien Paluku Kahongya a échangé, ce mercredi 27 novembre 2019, avec le personnel du Fonds de promotion de l’industrie ( FPI).

Il a, au cours de l’échange, promis de contribuer à la matérialisation de l’ambition  du président Félix-Antoine Tshisekedi, sous le leadership du premier ministre Sylvestre Ilunga, de créer au minimum 100 millionnaires en RDC, à travers le FPI.

« Le chef de l’Etat Félix Tshisekedi a donné sa vision de réduction de la pauvreté. C’est à nous de créer les richesses. Car c’est la création des richesses qui va contribuer à la réduction de la pauvreté. Et notre objectif est d’avoir au moins 100 millionnaires en RDC »,  a déclaré Julien Paluku sur un ton ferme.

Il a salué le travail de promotion de l’entrepreneuriat et de l’industrie locale qu’abat le FPI, sous la direction de Patrice Kitebi.

Il s’est par ailleurs félicité de l’accroissement des recettes mensuelles du FPI qui sont passées, il y a trois ans, de 4 milliards (près de 2.5 millions $) à 16 milliards de francs congolais (près de 10 millions $).

 » La RDC a un bon budget de 10 milliards USD et près de 230 millions de dollars ont été assignés au FPI. C’est quand même 2,5 % du budget de l’Etat que vous devez collecter », a indiqué Julien Paluku à l’intention du personnel du FPI.

Pour le numéro un de l’industrie en RDC,  avec les assignations du budget 2020, le FPI sera contraint de réaliser mensuellement au moins 34 milliards de FC et devra mensuellement 20 millions USD au Trésor public.

« Ça sera difficile certes, mais il n’est pas non plus impossible d’y arriver. C’est un travail qui doit être fait et nous devons examiner les possibilités pour y parvenir. Il y a des mesures qui seront prises pour attendre ces 34 milliards de FC », a promis le ministre de l’industrie.

Parmi  ces mesures, l’ancien
Gouverneur du Nord-Kivu cite à titre indicatif: l’imposition de la fiche électronique afin de mieux  rétracer toutes les marchandises à partir du point d’achat à l’étranger jusqu’à leur arrivée en RDC

Une méthode qui, a-t-il, augmentera la Taxe de promotion de l’industrie (TPI). J. Paluku affirme que les ressources de TPI étant  issues d’une parafiscalité supportée par la population devront servir à créer des emplois et des revenus pour cette population.

Paluku a saisi cette occasion pour mentionner que le processus de récupération  des 150.000.000 USD qui se trouvent entre les mains des débiteurs du FPI est déjà en cours.

Il a indiqué  que certains biens  immeubles déjà saisis seront bientôt mis en vente publique.

3333

Cette rencontre avec le personnel du FPI était la première depuis l’arrivée de Julien Paluku à la tête du ministère de l’industrie.

Ce fut l’occasion pour l’ex gouverneur du Nord-Kivu de présenter les grandes orientations de sa politique industrielle visant entre autres à faire des finalistes des humanités,  des universités, des instituts supérieurs, écoles artisanales en RDC des  véritables créateurs d’emplois.
Source : 7sur7CD

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
faites entrer votre nom svp