La première dame de la Rd Congo, Denise Nyakeru Tshisekedi a dépêché, le 20 novembre 2019, une équipe de sa fondation éponyme à Goma pour assister des victimes du crash survenu quatre jours plus tôt dans le quartier Mapendo à Birere.

Conduite par la chargée des questions sociales, Sarah Agnelli, les membres de cette structure caritative ont apporté le message de réconfort moral et appui matériel de la première Dame aux familles endeuillées.

Au-delà de l’apport du Gouvernement central qui a pris en charge les frais de funérailles et autres, la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi et ses partenaires ont pu offrir une assistance en vivres, payé la facture des soins de santé pour une dizaine d’accidentés, et contribué aux charges de reconstruction de quelques maisons endommagées par ce crash.

Denise NYAKERU TSHISEKEDI@DeniseNyakeru

Voir l'image sur Twitter

Cette équipe n’a pas manqué d’assister aux funérailles du Commandant Didier Makali Molalo, pilote de l’avion décédé en plein exercice de son métier, et des autres victimes. La chargée du social de la Fondation a rapporté à la famille, le message de la première dame, avec des mots qui prouvent son implication et sa compassion.

Cette équipe s’est ensuite rendue à l’hôpital Hill Africa de Goma pour apporter réconfort aux accidentés, victimes collatérales de ce drame. Ici, grande était leur joie de retrouver le seul rescapé de ce crash, Emmanuel Mouna, un sujet camerounais.

 

Enfin, l’équipe a échangé avec les familles victimes de ce malheur qui a frappé la ville de Goma. Et ce en présence des autorités provinciales.

En rappel, le dimanche 24 novembre 2019 aux environs de 09 heures, Goma s’est réveillée avec une nouvelle triste. Un petit avion de la compagnie Busy Bee s’est écrasé juste après son décollage sur le quartier Birere causant la mort d’une dizaine de morts. Cette compagnie organise de vols réguliers, de charter ainsi que d’évacuations médicales entre Goma-Beni-Butembo dans le Nord Kivu.

Le bilan a fait état de 29 corps retrouvés dans les décombres, dont 17 passagers, deux membres de l’équipage et autres décédés alors qu’ils étaient paisiblement dans leurs habitations situées dans le quartier Mapendo à Birere où l’avion a fini sa course. Parmi les victimes collatérales, 16 personnes ont été hospitalisées.

Source : Zoomeco

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
faites entrer votre nom svp