Les assemblées provinciales ont ouvert le lundi 30 septembre les sessions consacrées à l’examen et à l’adoption, pour chaque organe délibérant, du budget de la province.

Dans la province de la Tshopo, la session parlementaire sera essentiellement consacrée à l’examen du budget 2019-2020. Mais à l’ouverture de la séance, le président de l’Assemblée a interpelé les gouvernants et les élus du peuple afin que chacun joue son rôle en vue d’atteindre le développement et l’émergence de la province.

Au Kasaï-Central, le président de l’assemblée provinciale promet « un contrôle parlementaire drastique sur toutes les institutions provinciales ».

Il a également exprimé la volonté de son institution à travailler pour apporter des solutions aux problèmes sociaux de la population. Il s’exprimait, lui aussi, à l’ouverture de la session parlementaire de septembre.

Au Maniema, la présidente de l’assemblé provinciale a tenu à rappeler qu’il est temps de passer aux actions pour répondre aux attentes de la population.

Madame Gertrude Kitembo a ainsi appelé le gouvernement provincial à déposer un budget réaliste dans le délai légal. Elle a également appelé les parties prenantes au conflit de Salamabila à la responsabilité pour le retour d’une paix durable dans cette région.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
faites entrer votre nom svp