Au cours de la réunion du conseil national de sécurité élargie aux gouverneurs qui s’est tenue ce mercredi 09 octobre 2019 à Bukavu dans le Sud-Kivu, il a été décidé que les services de renseignements en collaboration avec la communauté, identifient les tireurs de ficelles impliqués dans la manipulation des groupes armés et de la population pour qu’ils répondent de leurs actes devant la justice.

Le chef de l’État Félix Tshisekedi qui a présidé cette réunion, a donné des « assignations claires aux 5 gouverneurs des provinces de l’Est du pays pour le rétablissement de la paix et de la sécurité, en leur assurant que des moyens financiers conséquents seront mis à leur disposition en vue de rendre efficace la gestion des provinces ».

Les 5 provinces qui étaient concernées sont le Nord et Sud Kivu, le Maniema, l’Ituri et le Tanganyika.

Le compte rendu a été lu par le professeur Aimé Ngoy Mukena, ministre de la défense nationale et anciens combattants.

Source: 7sur7.cd

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
faites entrer votre nom svp